Destination IFSI
Bienvenue sur Destination IFSI !

Ce forum est un support qui offre nombreux avantages pour arriver aux concours zen ! La démarche à suivre est simple : Fait nous une petite présentation pour qu'on puisse connaitre tes besoins et lance toi à corps perdu dans la culture générale et les tests d'aptitudes ! (Dit comme ça, ça donne un peu plus envie ? =p)

Bonne préparation !

INFIRMIERE : Historique de la profession.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

INFIRMIERE : Historique de la profession.

Message par Invité le Dim 1 Mai - 23:49

INFIRMIERE : Historique de la profession.

Toute profession subit dans sa pratique des évolutions. La représentation de la profession auprès de la population est importante. L’évolution de la profession suit les grandes évolutions scientifiques et économiques. Un rapprochement se fait entre la profession et la nature féminine. Il n’existe pas de documents sur la profession avant le 17ème. Jusqu'à la fin du 19ème siècle soigner c’est un art, une vocation pratiquée par les religieuses. Aujourd’hui l’infirmière est une professionnelle, son métier est régie par des textes, des lois.

1. L’antiquité.
Ø Représentation de la maladie : Manifestation de forces naturelles.
Ø Représentation de la médecine : Religion, les médecins sont des prêtres, des magiciens.
Ø Représentation de l’infirmière : Pas d’identification, le patient est avec sa famille.
Ø Gestion des institutions : Pas d’institution.

2. Avant et pendant l’avènement du christianisme.
Ø Représentation de la maladie : Devient sujet d’observation.
Ø Représentation de la médecine : Laïcité, médecine laïque.
Ø Représentation de l’infirmière : Aide médecin (surtout masculin).
Ø Gestion des institutions : 3ème siècle des hôpitaux gérer par le clergé sont créés.

3. Moyen âge.
Ø Représentation de la maladie : Peu d’intérêt, c’est l’âme qu’il faut sauver.
Ø Représentation de la médecine : Le malade importe peu donc ce qui le touche aussi.
Ø Représentation de l’infirmière : Visites et soins effectuées par des dames et aident les religieuses : aider son prochain.
Ø Gestion des institutions : Le clergé contrôle et administre tous les hôpitaux.

4. 10 et 12ème siècle : l’église devient une puissance économique.
Ø Représentation de la maladie : Elle n’est pas au premier plan des soins nécessaires ne peuvent pas être donnés.
Ø Représentation de la médecine : De passage dans les instituts, les médecins donnent des avis.
Ø Représentation de l’infirmière : Organisation en congrégation, les fille de charité, les béguines, personnel laïques.
Ø Gestion des institutions : Monopole totale de l’église.
Ø Apparition des futures professionnelles.

5. Renaissance : grandes découvertes, renversements politiques.
Ø Représentation de la maladie : Esprit scientifique nouveau va faire avancer.
Ø Représentation de la médecine : Dissection, découverte de l’anatomophysiologie.
Ø Représentation de l’infirmière : Emergence d’une population soignante. Création d’ordre hospitaliers. Soins techniques : élèves en chirurgie.
Ø Gestion des institutions : Echec d’une laïcisation pendant l’administration, des municipalités civiles, ça devient tout et n’importe quoi.

6. 1633 Saint Vincent de Paul.
Ø Représentation de la maladie :
Ø Représentation de la médecine :
Ø Représentation de l’infirmière : Création de la 1ère formation professionnelle, échec volonté de conserver le caractère religieux.
Ø Gestion des institutions :

7. Révolution 1789 : idées humanitaires.
Ø Représentation de la maladie : Emergence de la prévention, changement dans la représentation de l’homme, éducation des enfants.
Ø Représentation de la médecine :
Ø Représentation de l’infirmière : Besoin d’un personnel qualifié, meilleur contexte sociale, en 1790 fin du recrutement religieux, hôpitaux dans un état désastreux.
Ø Gestion des institutions : Pillage des hôpitaux, abandon des patients, persécutions des religieuses, guerre civile.

8. 19ème : Renouveau du christianisme, guerres, urbanisme et développement des techniques, séparation de l’église et de l’état 1904.
Ø Représentation de la maladie : Abolition des lois révolutionnaire.
Ø Représentation de la médecine : Introduction de l’anesthésie générale et asepsie, chirurgie : progrès de la science et de la médecine.
Ø Représentation de l’infirmière : Le personnel religieux trop peu nombreux laissent les soins infirmiers à des mercenaires non formés qui rançonnent les malades, lacune + création de la 1ère école en 1836.
Ø Gestion des institutions : Retour des congrégations religieuses dans les hôpitaux, le personne religieux gèrent l’intendance et la surveillance des salles d’hospitalisation.

9. 1899 Circulaire.
Ø Représentation de la maladie :
Ø Représentation de la médecine :
Ø Représentation de l’infirmière : Naissance du conseil international des infirmières, création d’écoles partout en Europe et de la Croix Rouge.
Ø Gestion des institutions :

En 1903, dans l’école on enseignait l’anatomie, la physiologie et la pathologie (dès 1878 on volait créer ces écoles mais le personnel sans instruction a été incapable de profiter de cette formation en + l’enseignement ne correspondait pas à leurs activités professionnelles. Fonction civile de l’infirmière importante et l’idée d’une formation professionnelle est officialisée en 1889 par le conseil international des infirmières.

10. Le 20ème siècle.
Le monde est transformé par le développement de la médecine et de la chirurgie. En France, la carrière d’infirmière est reconnu par la circulaire du 28/01/1902, elle stipule la création d’école d’infirmière ouvertes à toutes les filles. L’image de l’infirmière change : religieuses ou civile. On peut être bénévole ou rémunérée, pas de programme d’étude officiel. Chaque école a son propre programme pendant 1 à 2 ans avec un diplôme a la fin.

Melle Chaptal en 1922 a écrit le projet d’un enseignement commun et national qui va devenir un projet de loi en 1922, il comporte 4 temps :
Ø La création d’un diplôme officiel délivré par le ministère.
Ø L’organisation des examens officiels.
Ø La reconnaissance administrative.
Ø La création du conseil de perfectionnement des écoles d’infirmières.

En 1922 – 1923 il y a la mise en place de ce programme. L’infirmière bénéficie d’un champ d’autonomie assez large, alors qu’en 1924 elle était une exécutante de prescription médicale. Il y a 22 mois de formation : formation au lit du malade, ménage, cuisine, tenue de maison, enfants, maladies infectieuses, matières médicales, hygiène, administration hospitalière, stages pratiques, brevet de capacité professionnelle compose cette formation.

En 1951, l’infirmière, la sage femme et l’assistante sociale sont ensemble en 1ère année de cours. Apparition de la radiologie et de la transfusion sanguine. Nouveau programme de cours. Exécuter un soin en tenant compte des règles d’asepsie, alerter le médecin devant tout signe contraire d’évolution de la maladie vers la guérison.

En 1961, nouveau programme à cause de l’Europe, image complexe et précise de l’infirmière « technicienne intelligente » qui doit remplir le rôle d’éducatrice de santé, son rôle et son image s’affirme : rôle propre. Champs d’actions plus large.

En 1972, « l’infirmière est responsable de l’ensemble des soins infirmiers : promouvoir la santé, prévenir la maladie, guérir les malades ». Développement du rôle d’éducatrice de santé « contribue, identifie et collabore avec l’ensemble des travailleurs sociaux ». En parallèle de cette formation il y a la formation des infirmiers psychiatrique.

Dans les années 1970 c’est le boom des infirmières à domicile. En 1979, la 1ère année d’étude d’IDE psy et soins généraux est commune. Le 31 mai 1978 accord européen : » est considéré comme exerçant la profession d’IDE, toutes personnes qui en fonction des diplômes, donne habituellement des soins infirmiers sur prescription médicale ou en fonction du rôle propre qui lui est dévolu ». En 1992, les infirmières psychiatriques et de soins généraux sont en commun à la demande des infirmières psychiatriques.

Aujourd’hui, l’infirmière a beaucoup d’autonomie mais elle a beaucoup de responsabilité dans tous les domaines de son exercice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFIRMIERE : Historique de la profession.

Message par Invité le Lun 2 Mai - 11:11

merci pour le dossier!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFIRMIERE : Historique de la profession.

Message par Invité le Lun 2 Mai - 22:43

merci aaabc !! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: INFIRMIERE : Historique de la profession.

Message par Invité le Mar 3 Mai - 12:23

Mais de rien, c'est normal Razz

Un peu d'histoire cela fait du bien Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum