Destination IFSI
Bienvenue sur Destination IFSI !

Ce forum est un support qui offre nombreux avantages pour arriver aux concours zen ! La démarche à suivre est simple : Fait nous une petite présentation pour qu'on puisse connaitre tes besoins et lance toi à corps perdu dans la culture générale et les tests d'aptitudes ! (Dit comme ça, ça donne un peu plus envie ? =p)

Bonne préparation !

CONCOURS CHATEAUBRIAN 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONCOURS CHATEAUBRIAN 2011

Message par elisedu29 le Jeu 31 Mar - 22:36

Voici le sujet de culture général que nous avons eu à Chateaubriant le 30 mars 2011

Au nom de la sécurité, notre société doit-elle tout accepter ? L'entreprise Lyberta vient de renoncer à équiper des bébés de ses puces électroniques dans
plusieurs crèches de la région parisienne. L'information, révélée par Le Parisien en septembre, avait suscité une polémique. Syndicats, municipalités,
associations s'étaient indignés de l'arrivée de Big Brother au royaume des tout-petits. Mais, paradoxalement, sur les forums en ligne, les avis étaient partagés : "J'en rêvais depuis que je suis maman, a ainsi écrit une femme sur LePost.fr. Ma fille de 3 ans est sortie de la maternelle, et les maîtresses l'ont retrouvée dans une rue plus loin. (...) Je préfère mettre une puce à mon enfant qu'avoir recours au plan alerte enlèvement."

Dans une société qui aspire au risque zéro, fantasme que les politiques agitent à chaque crise en parlant du principe de précaution, sommes-nous prêts à faire porter des puces à nos enfants ? Pour Alex Türk, président de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), "le problème de fond est que nous assistons à un déferlement technologique, alors que notre société n'a aucune réflexion sur ces sujets". Car, avant même qu'un débat ait eu lieu, la technique, elle, est d'ores et déjà efficiente. Ce qui pouvait passer il y a encore une décennie pour de la science-fiction est accessible grâce à l'identification par radiofréquence (RFID). Les puces RFID, sortes de "radio étiquettes", permettent de stocker des données à distance. Il suffit d'apposer, de coller ou d'incorporer cette puce dotée d'une antenne pour qu'un bracelet ou un vêtement devienne non seulement "intelligent", mais également "unique".

La puce RFID peut être passive - comme celle incluse dans le passe Navigo de la RATP, qui a besoin d'un émetteur, la borne, pour s'alimenter - ou active. Dans ce dernier cas, la puce est autonome et émet un signal à intervalle régulier. Le lieu à surveiller est maillé de récepteurs qui localisent à tout moment les puces et leurs possesseurs. Près de 150 maternités dans le monde utilisent déjà ce type de système : des bracelets équipés de puces actives permettent de localiser les nouveau-nés dans les bâtiments. L'alerte est donnée lorsque le bracelet est coupé, recouvert ou sorti du périmètre de surveillance.

"Notre premier contrat a été signé en 2001 avec la maternité publique de Birmingham, explique Laurent Levasseur, directeur général de l'entreprise française Bluelinea. Peu de temps avant, un nourrisson avait été kidnappé." La société s'est depuis développée dans 17 pays, notamment aux Etats-Unis, à Hongkong, au Koweït, en Espagne, au Benelux... "Le Portugal et le Brésil ont même légiféré pour rendre obligatoire un dispositif de sécurité individuel dans les maternités pour lutter contre les rapts et les échanges", précise M. Levasseur. Quelque 300 000 bébés ont été équipés dans le monde en 2009.

La France n'est pas en reste où près de 50 000 nouveau-nés ont porté une puce en 2009. "Une trentaine d'hôpitaux utilisent notre bracelet, mais le sujet est encore tabou", ajoute M. Levasseur. "En 2009, deux tentatives de rapt ont eu lieu dans des maternités françaises, dont une dans notre région, explique Philippe Cruette, directeur adjoint de la polyclinique Bordeaux-Nord. Nous avons voulu répondre aux craintes des mamans qui avaient eu connaissance de ces faits par la presse." Depuis janvier, le bracelet à puces est ainsi proposé sur la base du volontariat. "Une mère sur deux le demande, précise M.Cruette. Plutôt de jeunes femmes qui viennent d'accoucher de leur premier enfant."

Si le marché est florissant, le directeur de Bluelinea s'est fixé comme ligne de conduite de n'équiper ni crèches ni écoles : "Les premières demandes sont venues de Belgique, après l'affaire Dutroux. J'ai refusé. Il existe un effet pervers à équiper des mineurs, cela les déresponsabilise. On ne peut pas faire n'importe quoi sous prétexte que la technique le permet."

"Je suis assez pessimiste. Notre société va être secouée ces quinze prochaines années, car notre vie privée, telle que nous la concevons, n'existera plus, commente Alex Türk. Il faut être parfois capable de renoncer à la tentation technologique. Nous allons vers une miniaturisation des équipements. Et plus ceux-là sont petits, plus il est difficile de légiférer. Le parlement français doit se saisir du sujet des RFID et avoir un vrai débat au niveau national
puis international."Selon le président de la CNIL, "les puces RFID et la géolocalisation en général devraient faire l'objet d'une procédure d'autorisation de la CNIL avant toute installation. A l'image de la biométrie depuis 2004". Ainsi, si le contrat avait été passé avec Lyberta, l'association de crèches parisiennes "nous aurait juste prévenus", regrette Alex Türk.

Laure Belot

Article paru dans le Monde du 19.10.10.

_____________________________________________________________________________________________________________________________
QUESTIONS :

1 - Relevez les idées principales du texte
2 - Commentez succinctement les chiffres des bébés équipés dans le monde avec ceux équipés en France. Argumentez (6 à 8 phrases)
3 - Dans une société qui aspire au risque zéro, fantasme que les politiques agitent à chaque crise en parlant du principe de précaution, sommes-nous prêts
à faire porter des puces à nos enfants ? (maximum 40 phrases)

elisedu29
Posteur confirmé(e)
Posteur confirmé(e)

Messages : 70
Date d'inscription : 24/03/2011
Age : 24
Localisation : Finistère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS CHATEAUBRIAN 2011

Message par Invité le Ven 1 Avr - 9:02

Nous avons eu le même à Nantes.

Pour les tests psychos, je les ai trouvés moins faciles que l'an dernier. En plus, il manquait un tableau dans certains livrets et du coup on ne sait pas s'ils vont annuler cet exercice pour tous, ne pas en tenir compte pour ceux qui ne pouvaient pas le faire et en tenir compte pour ceux qui l'ont fait. Repasser le concours me parait difficile. Je ne sais pas actuellement ce qui va se passer parce que je l'avais fait et que je pense m'en être pas trop mal tirée.

Bouh ouh ouh

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS CHATEAUBRIAN 2011

Message par sylvie2805 le Ven 1 Avr - 23:42

Contente de te lire Corne, tu nous a manqué !!!!!!

sylvie2805
Surmotivé(e) par le forum
Surmotivé(e) par le forum

Messages : 402
Date d'inscription : 20/07/2010
Age : 44
Localisation : montataire près deCreil/Chantilly

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS CHATEAUBRIAN 2011

Message par Invité le Dim 3 Avr - 7:27

Merci Sylvie !!!

Finalement il a été décidé de repasser l'épreuve de tests d'aptitude entièrement le 26 avril. Il va falloir que j'essaie de m'arranger avec mon chef pour pouvoir y aller

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS CHATEAUBRIAN 2011

Message par clea6677 le Lun 4 Avr - 2:21

Bon courage à toi... Wink

clea6677
Surmotivé(e) par le forum
Surmotivé(e) par le forum

Messages : 494
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CONCOURS CHATEAUBRIAN 2011

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum