Destination IFSI
Bienvenue sur Destination IFSI !

Ce forum est un support qui offre nombreux avantages pour arriver aux concours zen ! La démarche à suivre est simple : Fait nous une petite présentation pour qu'on puisse connaitre tes besoins et lance toi à corps perdu dans la culture générale et les tests d'aptitudes ! (Dit comme ça, ça donne un peu plus envie ? =p)

Bonne préparation !

SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Admin le Mer 17 Fév - 22:40

Voilà le tout premier sujet type des nouveaux concours 2010. Vous pouvez remercier vivement Naima (et moi de même je lui fais de gros bisous) de cette brillante découverte et de posséder un tel sujet ! Je vous laisse le décortiquer et l'apprécier et de vous entrainez ! On sait maintenant à quoi s'en tenir.




Admin
Admin

Messages : 842
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://destinationifsi.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Mer 17 Fév - 22:51

j'en avait deja fait un en prepa , il me semble que j'avais obtenu 10 sur 20 car j'ai arrété avant mais je n'ai pas eu le droit de récupérer ma copie ...

Il ressemblait beaucoup a cela et honnetement ... Rien de simple , il faut vraiment fare un travail d'analyse , je me lance dans ce sujet dés cette apres midi .

Mon texte sera dispo en fin d'aprèm , vous me dirais quoi ^^

Merci encore a vous deux pour tout vos efforts .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Mer 17 Fév - 23:27

Pas de soucis,c'est avec plaisir que je l'ai fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 4:28

Vingt ans se sont écoulées et le bilan est rude ;
on dénombre près de vingt millions d'étudiants en situation de crise en France , l'augmentation constante du nombre d'étudiants issus de familles pauvres ou d'un milieu social modeste fait que de plus en plus de jeunes se retrouvent au pied du mur quand a leur orientation scolaire , faute de moyen financier .
La vie coute très cher et il faut en prendre compte , en effet ,les transports en communs , le logement , les achats de la vie , quotidienne , le prix très différent des filiales universitaires , l'éloignement séparant l'étudiant du nid familial , coute un prix et ce prix est parfois bien trop élevé pour certaines familles , créant alors des disparités entre jeunes mais surtout , entrainent ces individus vers un choix professionnel ciblé en fonction de leur moyens financiers plutot que par leur intérets personnels .
Ceci nous ammène a cette question , quels sont les conséquences de cette précarité étudiante et comment y remédier ?


Double question que nous traiteront tout d'abord en faisant un état des lieux , puis après avoir établit une analyse des chiffres , nous expliqueront quels moyens peuvent ètre mis en oeuvre pour remédier a cette situation dramatique .



Des chiffres très précis selon L'INSEM , grace a une étude réalisée en 2007 communiqués par l'INPES pourront nous éclairer plus facilement sur cette situation de précarité étudiante .
30 pourcent , c'est le chiffre indiquant le nombre d'étudiants se déclarant en difficulté et parmi eux , un nobre plus important travaillent ou sont boursier . Sur plus de la moitié a avoir réclamé une bourse , 65 pourcent l'ont obtenue , chiffre intérréssant , mais bien insuffisant car meme avec la bourse , les paiements , effectués parfois trop tard , ne peuvent couvrir les frais importants qu'un étudiant a en début de scolarité . Cela signifie donc que 35 pourcent de ses étudiants n'ont pas obtenus de bourses et continuent a vivre dans la précarité et tentent de s'en sortir comme ils le peuvent .
Presque un étudiant sur deux habitent cher leur parent (49,4 pourcent) durant au moins les trois premières années de leur études.
Ces chiffres sont tout a fait différent selon les régions , en effet ils sont presque deux fois moins dans l'ouest qu'en ile de France , en effet chaque régions possèdent son propre environnement et certaines se retrouvent plus démunies que d'autres .
Les étudiants qui ne logent plus chez leur parents sont en grande difficulté financière , en effet , études , logement , nourriture , coutent très cher et parfois les liens familiaux ne sont pas toujours bons , ce qui ne permet pas a l'étudiant d'etre aider financièrement par ses parents . Notons aussi , le manque de moyens financier tout simplement . cela amène donc a une augmentation de 3,1 pourcent en deux ans d'étudiants logant chez leur parents .
Autre constat alarmant , celui de la disparité entre régions pour le financement des aides des étudiants ayant un trajet si loin de leur domaine familial qu'il leur faille réaliser de longues distances entre lieux d'études et leur logement .
Selon l'INEF , sur 65 pourcent de "travailleurs" étudiants , seul 11 pourcent seulement (selon l'INSEE) serait réellement en mesure de financer leur études grace a leur travail , ceci représente 1 étudiant sur 6 .
Pour les 54 pourcents restant , tous , ont des travaux dit saisonniers ou a temps partiel et ne peuvent donc pas subvenir a tout leur besoins .
Vient s'ajouter a cela , l'inégalité des sexes , en effet , ces dames sont 6 pourcent de plus que les hommes a travailler. En revanche , nouvelle disparité régionale , on remarque dans le nord ouest et a l'est qu'il y a deux fois moins d'étudiants salariés qu'en Ile de France probablement encore a cause des différentes manières d'apporter des aides financières selon les régions .
Il se trouve y avoir un écart également entre la première année d'étude et la cinquième année d'étude bien mieux rémunérée , en effet 16,7 pourcent d'écart ceci étalé sur quatre ans , soit une très faible augmentation par année . Le choix des cursus scolaire également représente mois d'un étudiant sur dix a travailler en grandes écoles contre environ un sur quatre en université .
Enfin se pose le probleme de patrimoine familial , 91 pourcent des enfants cadres sont étudiants a 19 ans contre 32 pourcents des catégories moyennes . En effet , les parents sont souvent source d'aide financière , mais les revenus des familles modestes ne permet parfois pas la possibilité d'aider leur enfants , ayant a financer des études parfois trop cher . tout ces constats nous mène vers un autre problème révélé par l'INSEE , l'accès aux soins . 14 pourcent des étudiants ne désirant pas voir de médecins évoquent une question de cout et seuls 83 pourcents ont un complémentaire santé . Ces chiffres sont plus qu'alarmants , ils évoquent la un problème qui , si non réglé dans les prochaines années a venir pourrait aggraver l'état de santé général des étudiants .



Il ne suffit pas d'établir des chiffres et de rester les bras croisés a attendre que cela se tasse non , il faut trouver des solutions
qui pourraient améliorer la vie de ces étudiants .



La première chose a faire serait de construire des lieux de scolarisation au centre de chaque régions ou se concentrent une majorité d'étudiants . C'est a dire , faciliter l'accès aux universités , écoles , ce qui reglerait le problème des étudiants parfois obliger de parcourir de nombreux kilomètres pour aller étudier .
Améliorer le systeme de bourse , en financant chaque étudiant la possedant dans les temps impartis et avant leur entrée en université . Ceci permettrait a l'étudiant de mieux s'organiser et de financer ses frais de scolarité dans les temps .
difficile a mettre en place certes , mais il serait efficace de mettre en place un systeme d'aide financière pour ces étudiants en difficulté mais qui serait la meme pour toutes les régions de france . Une question de disparité entre régions qui doit etre très vite résolue .
Enfin organiser un capital qui financerait les complementaires santé manquants , soit 14 pourcent des étudiants . Cette manoeuvre semble presque impossible a mettre en place , mais faut il rappeler que la santé en France ne représente qu'un pourcent des depenses du gouvernement , beaucoup trop peu pour un domaine des plus importants .


Bon nombre d'étudiants se reconnaissent dans ce bilan réalisé par L'INPES . SI celui ci est assez lourd depuis depuis près de vingt ans , il ne voit pour le moment aucune amélioration . Il serait de la plus haute importance d'organiser très vite une stratégie pour ralentir ce phénomène qui a la longue pourrait amener pourquoi pas a des révoltes étudiantes .






Voilou , bon c'est un premier jet ne oyez pas trop méchants d'autant que vous le savez ce n'est pas ma specialité .

Travail réalisé en 1h42 minutes .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 4:29

vous constateras peut etre un écart de poids entre ma première et seconde partie ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 4:50

bakibaki j'ai lu ce que tu as fait et j'ai noté des fautes d'orthographes et par contre tu fais un hors-sujet avec ta dernière partie.On ta pas demander de trouver des solutions et aussi pourcent tu peux l'écrire %,c'est n'est pas pénalisant.voila ce que je note,j'espere que ca t'aidera

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 4:54

4 propositions qui peuvent améliorer la santé des étudiants ... pour moi sa signifie énoncer , des solutions permettant de l'améliorer .
Ou alors ai-je mal compris la question .

Pour les fautes oui , j'écris très vite ^^ mais j'avoue en faire xd

par contre pour le sigle merci je ne savais pas du tout qu'on pouvait l'utiliser sans l'écrire complètement .

Merci encore .

En réanalysant ce que j'ai écris de plus près , je donne 8 a mon travail ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 5:03

Enoncer les idées principales du texte et formuler succinctement la problamatique qui sans dégage? cela veux dire en gros fait une synthése de ce texte avec tes propres mots

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 5:05

attends une moinute la tu me parle de la premiere partie , tu me disait que la derniere etait en HS , mais dans ce cas cela veut dire que les deux le sont non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 5:08

non tu as bien résumé le texte en tapuiant de celui-ci.Donc tu as bien mis les idées et tu mis en avant la problématique mais bon je n'ai pas lu le texte et je trouve que j'ai assez d'info sans le lire.dis toi que dans ce genre de question il faut te mettre à la place du correcteur et qui n'a pas lu le texte et dois comprendre sans l'avoir lu!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 5:10

mais bon c'est juste mon avis et tu verra avec les autres ceux qui en pensent

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 5:27

oui oui je te comprends pas de souic , toute critique est bonne a prendre d'autant que je partais sans veritables connaissances solides sur ce thème . D'ailleurs , je pense que ce thème ne requiert pas vraiment de connaissances . Seul le texte permet si on le fait bien , de répondre aux questions posées

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 5:49

Bonjour deja merci pour avoir posté ce sujet de concours.
J'ai préparer la 1ere question vous voulez bien me dire ce que vous en pensez merci d'avance :

Nous pouvons noter que depuis 20 ans, il y a une recrudescence des étudiants de milieu modeste ou plus aisé. Ces étudiants sont confrontés à diverses difficultés notament sociales et économiques. Le financement de leurs études selon les filieres peut etre trés rude, et ceux malgré l'attribution de bourses et l'exercice d'un travail en plus pour subvenir à leur besoins personnels, scolaires, de logements et de transports.
Deplus, leurs difficultés sociales et économiques mais aussi familliales peuvent etre une explication sur leur choix de filières plus ou moins longues.
Enfin, l'acces aux soins est un des véritables problèmes pour ces étudiants trop modeste pour se payer une complementaire santé souvent trop honéreuse.
Tous ces points sensibles, nous amènent sur le problème de la précarité chez les étudiants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 6:04

c'est bien mais je trouve que c'est un peu trop court,tu devrais un peu dévelloper.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 6:36

n'empeche 8 points pour cette question , il me semble que celle ci doit etre bien plus developpée que ce que nous avons fait jusque la ... il doit y' avoir un petit hic quelques part ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 6:44

merci naima
c vrai qu'il est un peu trop synthétique pour 8 pts je peut en dire plus quand meme

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 6:51

nan mais meme moi , franchement en relisant je me dit ;... Wow , 8 points , une quinzaine de lgnes ... bon ok on a plutot répondu mais bon ... Je me demande vraiment si c'est ce qui'l faut faire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:01

bon , aller , donner vos notes sur les sujets qu'on vous donne histoire de voir a peu pres ou on se situe et comment progresser , bah oui toutes les critiques sont bonnes aprendre mais faut aussi positiver xd ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:11

zut je t'ai dit des bêtises!!il faut une liste des idées principales du texte ensuite en tirer une problématique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:13

mdr je me disais aussi , nicolas tu deviens fou , alors du coup j'ai immédiatement jeter mes bières a la poubelle ^^.

OUi , il me semble avoir énumérer quelques unes de ces idées et en avoir extrait une problématique , après est ce les bonnes ... Je peux pas vraiment dire ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:40

1) Les ideés pricipales du texte sont:

Un nombre plus important d'étudiants en France.
Une diversité des classes sociales avec des étudiants issu de famile défavorable et modestes.
Problème de fiancement pour les classes qui n'ont pas les moyens. pour des études plus longues et couteuses.
Les frais de transport et de logement pésent sur les budgets.
Inégalité des chances qui entraîne des conséquences sur la santé.
Certaine régions enfluent sur le fait de rester chez leurs parents pour éviter des dépenses.
Pour les autres, ils ne peuvent rarement voir leurs parents.
Les femmes travaillent plus que les hommes pour subvenir à leurs besoins.
Plus de boursiers que autrefois.

Le manque de moyen financier pour les étudiants ne leurs permettent pas de se nourrir correctement, ainsi que d'obtenir une mutelle ou une couverture de santé.Les étudiants doivent d'une part gérer leurs études et d'autre part leur santé,malgré le peu de moyen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:49

houla oui , je vois mieux maintenant les idee principames , en fait , on ne pense pas forcement a toutes les énumérer mais bon ...
6 que j'ai pas vraiment citées dans la première partie . Dans le reste du texte oui mais vraiment dans la premiere question dommage .

merci naima

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:51

pas soucis je l'avais fait à la prépa et j'avais oublié comment traiter la question!je suis nulllle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:52

hihi mais non tu n'es pas nulle enfin ^^

une erreur sa arrive a tout le monde , au moins tu t'en ai rendu compte ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par fofie88 le Jeu 18 Fév - 8:41

Voici ma réponse sur ce sujet relativement difficile, enfin ce n'est que mon avis. PAr contre je n'ai pas repondu de la meme façon que bakibaki, mais je pense que les deux type de réponses sont correct quand meme ... bref voila mon travail, j'attends vos remarques, car je ne sais pas du tout a quoi m'attendre, ça sera mon 1er concours dans un mois ...


Question n°1 :

Le texte suivant tend à nous expliciter les différent cout financiers possibles lorsque l'on est étudiants.
Diverses différences ont été constaté, avec pour principales origines, le milieu social de l'étudiant, et sa situation financière.
Ainsi ce texte dénombre certaines inégalités entre les étudiants qui altèrent le bon déroulement de leurs études : les couts directs et indirects des études qui peuvent être très variables et qui sont souvent durs à assumer comme les frais d'inscription, de logements, de dépenses alimentaires ...
Aussi près d'un million d'étudiants sur les deux que comptent la France demandent une bourse, et seulement 250 000 d'entre eux en obtiennent une. Ce qui fait que beaucoup d'étudiants doivent se débrouiller financièrement par leurs propres moyens, et ces situations peuvent même amener a de la prostitution dans les situations les plus graves. De plus le logement, le transport, ainsi que d'autres dépenses telles que les matériels pédagogiques ou les dépenses alimentaires, doivent être assumer et poussent certains étudiants a travailler en parallèle de leurs études et cela peut nuire à celle-ci.
Aussi l'origine social de l'étudiant pousse celui-ci a faire des choix, et parfois a faire des études courtes dans des filières sans débouchées, qui ne lui conviennent pas, par manque de moyens.
Ce texte tend donc à nous faire réfléchir sur les différentes inégalités socio-économiques des étudiants actuellement.



Question n°2 :

L'entrée dans les études supérieures s'est démocratisée depuis une vingtaine d'années. Cependant cette démocratisation a ouvert des portes a des étudiants de familles peu aisées et ainsi a pu permettre la mise en place d'une réelle méritocratie, mais laisse de coté de nombreux étudiants, soit à cause de leur origine social, ou de leurs situations financières.
Ainsi près de 6.5% des étudiants seulement ont obtenus une bourse, mais cette bourse est souvent refusé à des étudiants qui sont issus de familles modestes, et se retrouvent à devoir travailler en même temps que leurs études dans le but de les financer.
De ce fait les familles modestes sont souvent les plus lésées.
En ce qui concerne le logement, près d'un million d'étudiants doivent partir du domicile familial. Cependant la situation n'est pas la même suivant les régions, ainsi près de la moitié des étudiants d'Ile de France continuent à vivre chez leurs parents contre 30 % seulement dans l'Ouest de la France. En province, les universités sont placées dans les grandes villes et obligent les jeunes à déménager car le temps de trajet domicile-université serait beaucoup trop long s'ils devaient rentrer chez eux, et cela pourrait avoir de mauvaises conséquences sur leurs études.
De plus les étudiants qui travaillent en parallèle de leurs études, soit environ 11 % de l'ensemble des étudiants ( ici on ne compte pas les baby sitting occasionnels, ceux qui travaillent seulement pendant les vacances ), sont majoritairement des femmes.
On peut aussi remarquer que le cout des études n'est pas le même suivant les régions, ainsi 31% des étudiants travaillent en Ile de France, alors que ce taux est réduit de moitié en province.
Aussi plus les études sont longues, et plus le taux d'étudiants qui travaillent augmentent car les parents poussent souvent ceux-ci a s'assumer seuls.
Cependant il existe des disparités suivant le type d'études effectuées, 25 % des étudiants d'universités travaillent contre 3 % des CPGE, souvent centrées sur elles-mêmes, et qui forment des individus de classes sociales relativement aisées.
L'origine socio-culturelle joue beaucoup su la durée des études, les étudiants issus de classes moyennes modestes arrête plus vite leurs études que des étudiants issus de familles de cadres. Bien souvent l'origine social des étudiants leur font faire des choix qui ne les conviennent pas ou peu.
Pour l'accès aux soins, seul les étudiants sont la catégorie ou le taux d'adhérent à une complémentaire santé est le plus bas, parmi l'ensemble des catégories socio-professionnelles. Souvent c'est le cout élevé qui est en cause dans ces non-adhésion.
Ainsi selon sa région, son origine socio-culturelle ou encore selon le choix de ses études, beaucoup d'inégalités financières demeurent entre les étudiants.



Question n°3 :

Depuis quelques années la santé des étudiants français en précarité se dégradent. Plusieurs raisons sont invoquées pour expliquer ce malaise.
Premièrement l'accès à la restauration coute de plus en plus chère, et certains étudiants ne prennent plus qu'un seul repas par jour, et cela peut dégrader fortement leur santé. La solution serait de réduire le cout des repas au sein des centres de restauration destinés aux étudiants, mais aussi de faire bénéficier aux étudiants des produits alimentaires de bases comme le lait ou le pain, à moindre cout par des organismes tels que les CROUS.
Deuxièmement certains étudiants ne se sont pas inscrits à une mutuelle santé, et ne vont pas chez le médecin car le cout est élevé. De ce fait la santé de ces étudiants se dégrade et pafois ils ne peuvent plus étudier correctement, voie pire ne plus assister au cours a cause de leur état de santé. La solution serait un remboursement plus rapide des consultations médicales, et des visites gratuites chez les spécialistes si il y a obligation d'y aller ( par exemple pour les jeunes femmes chez le gynécologue ).
Troisièmement, le matériel pédagogique pose problème aux étudiants en situation précaire. Le manque d'argent fait que les étudiants ne peuvent pas s'acheter du matériel de qualité pour travailler ou pie achète du matériel de qualité et mettent à néant leur budget soins ou restaurations . Il faudrait donc que chaque universités investissent dans du matériel qui resterait dans les locaux de l'université et permettrait ainsi aux étudiants d'avoir le même matériel que tous les autres à leur disposition et ainsi pouvoir mieux travailler, et réduire les inégalités vis à vis de ce problème.
Enfin l'accès au logement est un véritable problème pour les étudiants, le loyer étant exorbitant, les étudiants doivent prendre des logements précaires pour s'en sortir financièrement, ce qui peut nuire à leur santé, ou faire de a colocation, mais cela peut amener à de mauvaises conditions de travail, et poser problèmes dans la poursuite des études.
Ces quatre problèmes doivent donc être traité pour donner toutes les chances aux étudiants de poursuive leurs études et surtout de les réussir.

fofie88
Posteur confirmé(e)
Posteur confirmé(e)

Messages : 145
Date d'inscription : 22/01/2010
Age : 24
Localisation : vosges, epinal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUJET TYPE NOUVEAUX CONCOURS - PRECARITE/ETUDIANT

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum