Destination IFSI
Bienvenue sur Destination IFSI !

Ce forum est un support qui offre nombreux avantages pour arriver aux concours zen ! La démarche à suivre est simple : Fait nous une petite présentation pour qu'on puisse connaitre tes besoins et lance toi à corps perdu dans la culture générale et les tests d'aptitudes ! (Dit comme ça, ça donne un peu plus envie ? =p)

Bonne préparation !

THEME 2 : Sujet 1 - H1N1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THEME 2 : Sujet 1 - H1N1

Message par Admin le Lun 25 Jan - 22:33

Grippe A : seulement 7% de français vaccinés.


Alors que le premier pic de l'épidémie semble franchi, les autorités sanitaires n'excluent pas une nouvelle vague plus virulente. La campagne de vaccination sera relancée dès janvier dans les grandes entreprises et les administrations.

Après six semaines de campagne, les premiers chiffres significatifs tombent. «7 % de la population française est vaccinée», a indiqué mercredi le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, lors d'une conférence de presse conjointe avec la ministre de la Santé. Soit 4,5 millions de personnes. Un chiffre jugé «insuffisant» par Roselyne Bachelot, qui a regretté qu'«au moins la moitié des personnes prioritaires n'aient pas souhaité être vaccinées».

Si le nombre de consultations est resté élevé la semaine dernière (environ 570.000), l'épidémie «commence à régresser». Mais les autorités sanitaires craignent malgré tout que la grippe n'ait pas dit son dernier mot et appellent les Français à mettre à profit les congés de fin d'année pour se faire vacciner. Pendant les fêtes, les centres restent ainsi ouverts (sauf les 25 et 26 décembre et les 1er et 2 janvier), mais avec des horaires resserrés. Et pour répondre aux besoins des vacanciers, les horaires de lieux de vaccination proches des stations de sports d'hiver (Alpes et Pyrénées) sont en revanche élargis.

«50 millions de personnes ne sont pas protégées»

Les autorités prévoient également de relancer la campagne de vaccination début janvier, notamment dans les entreprises. A compter du 5 janvier, les grandes sociétés et les administrations pourront ainsi proposer à leurs salariés de se faire vacciner. «Nous allons signer une convention avec les entreprises qui le souhaitent», a précisé Brice Hortefeux, citant l'exemple de Michelin qui devrait commencer au début de l'année à vacciner les 12 000 salariés de son site de Clermont-Ferrand.

«Une ouverture progressive» dans les hôpitaux et une «relance» de la campagne en milieu scolaire, dont pourront bénéficier les enseignants, sont également prévues début 2010.

Entre 8 et 15 millions de personnes auraient déjà été en contact avec le virus H1N1, a indiqué l'Institut de veille sanitaire (InVS), qui a pris en compte les personnes qui ont eu des symptômes grippaux mais n'ont pas consulté, et celles qui n'ont pas eu de symptômes. Si on y ajoute les personnes vaccinées, on arrive à une fourchette de 10 à 18 millions de personnes immunisées, selon les estimations de l'InVS. Des chiffres qui signifient, selon sa directrice générale Françoise Weber, que «50 millions de personnes en gros ne sont pas protégées».

176 personnes sont décédées en France des suites du virus depuis le début de l'épidémie et 11.516 personnes dans le monde, selon le dernier bilan publié mercredi par l'Organisation mondiale de la Santé.

Lefigaro.fr

-> QUESTIONS

1/ Selon vous, Pourquoi le nombre de vaccination soit aussi faible en France ?
2/Quels est le rôle du soignant lors du débat sur la vaccination ?
3/Pourquoi la grippe A s'est étendu mondialement ? Quels ont été les dispositifs mis en place pour limiter la propagation ?

Admin
Admin

Messages : 842
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 28
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://destinationifsi.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: THEME 2 : Sujet 1 - H1N1

Message par Invité le Mar 26 Jan - 5:59

Bon allez, je me lance :

1. En France, nous avons appliqué ce que l'on appelle le "principe de précaution". Cela consiste à exagérer, et à extrémiser une situation dans le but d'y faire face, si cela se produisait.
Mais l'épidémie en France n'a pas été aussi grave qu'on l'annonçait. En se rendant compte de la réalité, les français n'ont peut-être alors pas jugé utile de se faire vacciner.

De plus, la réalisation et, la mise sur le marché très rapide des vaccins, ont suscité de nombreuses inquiètudes et interrogations. La peur qu'ils n'aient pas été suffisament testé, et la méconnaissance des effets indésirables ont certainement convaincus beaucoup de personnes à ne pas se faire vacciner.

D'autre part, la "sur-médiatisation" de cette grippe ( comme dans de nombreux faits pour lesquels nous n'avons pas de recul ), a conduit à de nombreuses controverses, et des informations parfois erronées.
Par exemple, on peut trouver sur internet une "théorie de la conspiration", qui affirme que les vaccins sont destinés à un génocide humain.

Enfin, le manque de confiance des français vis-à-vis du monde politique ( taux d'abstention élevé, nombreuses critiques...), peut rendre très méfiant dans un cas comme celui-là.

2. Le rôle du soignant du soignant dans ce débat est de s'informer le plus possible, et au quotidien pour suivre l'évolution.

Les sources d'informations peuvent être les différents médias ( tv, presse etc..), un échange régulier avec d'autres professionnelles de la santé et le "terrain" ( hôpitaux, cabinets... ).

Le but étant, ultérieurement, de pouvoir informer de manière claire et précise, les patients sur les risques de la grippe A, mais aussi les risques des vaccins proposés.

3. a. Le virus se transmet par la toux, les éternuements, les postillons.
Donc, il se transmet concrètement par l'air ou en touchant des objets.
La vitesse de propagation est très rapide.

De plus, de nos jours, il est plus aisé de voyager plus vite, plus loin et plus souvent.
De ce fait, les nombreux déplacements, et transits, qu'ils soient touristiques, commerciaux, ou encore militaires ont facilité la propagation du virus à une échelle mondiale.

b. Les différents dispositifs pour lutter contre le virus H1N1 en France sont :

- les campagnes d'information
- la préconisation du port de masques chirurgicaux et de lavage des mains plusieurs fois par jour.
- la fermeture provisoire d'écoles, après plusieurs cas déclarés
- la recommandation de se faire vacciner.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THEME 2 : Sujet 1 - H1N1

Message par turlupine38 le Mer 27 Jan - 5:05

à mon tour de partager avec vous mon travail...

1) La France a pris, très tôt, beaucoup de précautions vis-à-vis de ce virus. Cependant, très peu de français sont allés se faire vacciner.

Tout d'abord, certains français ont pu penser que cette grippe n'est en réalité qu'une simple grippe comme il y en a tous les ans, de ce fait, la crainte envers ce virus a été diminuée ce qui réduit le nombre de personnes qui souhaitent se faire vacciner.
De plus, d'autres pays ne sont pas allés si loin dans le principe de précaution. Ainsi les français ont pu croire que l'action française était démesurée. Ajouté à cela la sur-médiatisation qui irrite les gens et ne les incite pas à suivre les messages transmis.
Enfin, le vaccin contre cette grippe à été très contesté de par la rapidité avec laquelle il a été mis sur le marché et de par sa composition.

Ainsi, tout ces paramètres ont accentué la méfiance des français ce qui a entrainé une vaccination très peu suivie.

2) Le vaccin fabriqué contre cette grippe a en effet été très critiqué. comment doivent agir les professionnels de santé face à un tel débat?

Le soignant, plus proche des patients, doit les informer avec des mots plus abordables, les accompagner dans leur réflexion mais ne doit en aucun cas les influencer par son propre avis. De plus, il doit exposer les deux visions de la controverse ; les bénéfices tirés de la vaccination mais aussi les risques que cela comporte afin de fournir une information claire et éclairée aux français.

Nous pouvons donc dire que le rôle du soignant est très important du point de vue de l'information qu'il apporte.

3) Pour restreindre l'étendue de la grippe A, des dispositifs ont été mis en place. Quels sont-ils et cela a-t-il été efficace?

La grippe A s'est tout d'abord déclarée au Mexique, appelée alors grippe mexicaine, elle a ensuite été rebaptisé pour ne pas nuire à ce pays, elle s'est ensuite transmise de l'animal à l'homme. cela a constitué un point fort dans la contamination de la population.
Par la suite, quelques foyers ont été découvert aux alentours des aéroports, gares..., car, à cause de la mondialisation, les échanges sont favorisés et le mélange des populations est accru. Ainsi, le voyage a représenté la seconde cause de propagation du virus, malgré le système de quarantaine mis en place et les questions posées lors des voyages afin de déceler des patients à risque.
La grippe A a été déclarée pandémie en juin 2009 par l'OMS car présente sur tout le globe.
D'autre part, du fait de l'augmentation de la fréquentation des espaces fermés et étroits augmente le risque de contamination par la toux, postillon... Cependant, ces endroits, comme les établissements scolaires, ne pouvant être continuellement fermés un autre dispositif de lutte à été mis en place. Il a été décidé de fermer ces lieux si plusieurs cas de grippe se révélaient.
En parallèle, les messages d'information ont été affichés aux endroits les plus fréquentés, ainsi qu'à la télévision et à la radio pour inciter les gens à se laver les mains et à porter un masque en cas de symptômes. Reste aussi la vaccination, mais celle-ci n'a eu que très peu de succès.

Malgré tous ces dispositifs, la pandémie n'a pu être évitée et n'a cessé de se répandre, conduisant à 11 516 décès dans le monde.

turlupine38
Posteur confirmé(e)
Posteur confirmé(e)

Messages : 86
Date d'inscription : 21/01/2010
Age : 26
Localisation : Grenoble

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THEME 2 : Sujet 1 - H1N1

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum